septembre 3, 2021

CHANGER LES MENTALITÉS AVEC SHYFT, L’APPLICATION DE LA STANDARD BANK POUR LE CHANGE NUMÉRIQUE

Le contexte

Standard Bank Group est le plus grand groupe bancaire africain en termes d’actifs, avec 170 milliards de dollars US, et 55 000 employés. Fondée il y a plus de 150 ans, l’entreprise est une organisation financière axée sur la clientèle et ouverte aux technologies numériques. Elle est présente dans vingt pays du continent africain — elle a créé sa première franchise dans la région subsaharienne il y a 30 ans — et compte d’autres succursales en Europe, sur le continent américain et en Asie.

Aujourd’hui, la Standard Bank offre une gamme de services bancaires et de services financiers associés visant à faciliter la croissance, la diversification et le développement en Afrique. Elle entretient un partenariat stratégique avec la plus grande banque du monde, Industrial and Commercial Bank of China (ICBC), qui est actionnaire à 20 % du groupe.


L’enjeu

Les clients finaux de la Standard Bank recherchaient des solutions de paiement transfrontalier plus rapides et plus pratiques pour gérer leurs opérations de change. Grâce à sa connaissance et à son expérience de l’Afrique du Sud, l’entreprise a pu observer que les Sud-Africains sont généralement conscients de la volatilité du rand et des taux de change, et qu’ils y réagissent rapidement. Il est donc courant que les fonds soient régulièrement transférés à l’étranger.

Malheureusement, les opérations de change en Afrique du Sud ont toujours été un processus fastidieux, reposant sur des documents papier. Cela limitait la possibilité pour certains Sud-Africains d’effectuer des opérations de change et affectait également la rapidité avec laquelle ils pouvaient le faire.

L’Afrique du Sud offrait donc une opportunité considérable aux Fintech et aux banques intéressées par la transformation numérique. Qui plus est, de nombreux Sud-Africains ont accès à des smartphones. Les jeunes Sud-Africains, en particulier ceux de la génération des Millennials, étaient prêts à accéder aux services bancaires par le biais de leur téléphone portable et à adopter une approche numérique pour leurs transactions sur le marché des changes.

La Standard Bank n’a pas été la seule organisation à s’en rendre compte et de nombreuses entreprises de la Fintech décidées à bousculer le secteur se sont développées et ont gagné des parts de marché. Si la Standard Bank voulait offrir à l’Afrique du Sud des services de change très accessibles et un système de paiement transfrontalier innovant, elle devait trouver un moyen de relever ces défis et de saisir rapidement l’opportunité.


Le partenariat

« Le partenariat avec Currencycloud a été essentiel pour le succès de Shyft. Currencycloud a vraiment compris les défis auxquels la Standard Bank était confrontée et a fourni une solution qui a accéléré nos délais de mise sur le marché, tout en réduisant les coûts et en assurant l’efficacité opérationnelle. Nous progressons sereinement dans notre développement de la solution Shyft pour nos clients finaux, sachant que Currencycloud continuera de nous aider à trouver des solutions adaptées aux défis de nos clients et à apporter de la valeur à la Standard Bank dans toute l’Afrique. »

Arno Von Helden Responsable de la plateforme Shyft, Standard Bank Group

Une entreprise de la taille de la Standard Bank aurait facilement pu développer intégralement une plateforme propriétaire pour les opérations de change et les paiements afin de relever les défis et de faire face aux risques pour sa part de marché. Mais cela aurait impliqué de travailler avec un grand nombre de technologies héritées du passé, ce qui aurait ralenti le développement et aurait pu avoir un impact sur la qualité de la solution.

La Standard Bank savait que si elle voulait pouvoir fournir rapidement une solution capable de répondre aux attentes de sa population cible, les Millennials, elle devait adopter une approche entièrement nouvelle. La Standard Bank a décidé de créer une nouvelle application bancaire numérique baptisée Shyft, qui servirait de solution tout-en-un pour les opérations de change, destinée aux Sud-Africains. Le projet devait permettre d’effectuer des transactions rapides et à faible coût sur le marché des changes, de stocker plusieurs devises dans un seul portefeuille et de réaliser des transactions partout dans le monde. Mais le projet devait être réalisé rapidement tout en offrant une expérience clientèle irréprochable.

La plateforme de paiement et les API de Currencycloud étaient la solution idéale. Par exemple, le compte virtuel multidevise de Currencycloud permet à nos clients finaux d’encaisser, de convertir, de payer et de gérer des fonds dans plus de 35 devises différentes. Pour Shyft en particulier, la Standard Bank a exploité la technologie de Currencycloud pour permettre à ses clients finaux d’acheter, d’échanger et de stocker des dollars américains et australiens, des euros, des rands sud-africains et des livres sterling. Le système mondial de paiement transfrontalier et le réseau bancaire de Currencycloud donnant accès aux initiatives de paiement nationales, la Standard Bank a pu traiter plus efficacement les paiements transfrontaliers et proposer des taux de change attractifs.

De plus, l’équipe de conformité de Currencycloud a été un véritable partenaire commercial de l’équipe de Shyft tout au long de leur collaboration. Afin de réduire les risques et de garantir la robustesse de la plateforme, Currencycloud et Shyft partagent leurs connaissances et leurs enseignements, permettant ainsi aux systèmes de conformité des deux parties de fonctionner en harmonie et en accord avec les meilleures pratiques.

La Standard Bank a apprécié la volonté de Currencycloud de comprendre les problématiques de l’entreprise et de trouver une véritable solution à l’épreuve du temps. La technologie de Currencycloud axée sur les API a également permis à la Standard Bank d’accélérer considérablement sa mise sur le marché. Les concurrents de la banque avaient fait de la rapidité de commercialisation l’un de leurs principaux avantages concurrentiels ; la collaboration avec Currencycloud a permis à la Standard Bank de combler son retard.

L’ensemble du projet a été réalisé sur une solution d’hébergement cloud à haute disponibilité fournie par Amazon Web Services (AWS). Avec des fonctionnalités clés telles que le cryptage privé, des bases de données multiples pour une disponibilité de 99,9999 % et des environnements séparés hautement sécurisés, la solution a apporté la fiabilité et l’assurance nécessaires à la Standard Bank. Et grâce à la surveillance constante de l’état du système, l’entreprise est en mesure de maintenir en permanence un rapport coût/performance optimal.

Au final, l’équipe a élaboré et mis en œuvre Shyft en un temps record. La version bêta a été opérationnelle en moins de trois mois, et entre les mains des utilisateurs finaux quelques semaines plus tard.

 


Les résultats

Shyft a connu un succès remarquable. Depuis la collaboration initiale de Currencycloud avec la Standard Bank pour la mise en œuvre de Shyft, l’application a connu une croissance rapide. Elle a développé de nouvelles capacités et a ouvert de nouvelles opportunités de croissance pour la Standard Bank. Shyft a été lancée pour la première fois en 2017, et depuis, l’application et le partenariat entre Currencycloud et la Standard Bank n’ont fait que se développer.

À ce jour, l’application a permis de :

        • réaliser plus de 750 millions USD d’achats de devises ;
        • Traiter plus de 72 000 paiements ;
        • émettre plus de 72 000 cartes virtuelles ;
        • créer une base d’utilisateurs de 100 000 utilisateurs.

En outre, 15 % de ces utilisateurs ne sont pas des clients finaux de la Standard Bank. Shyft fait donc connaître la Standard Bank à de nouveaux clients finaux potentiels auxquels elle n’aurait peut-être pas eu accès autrement.

Mais surtout, avec le soutien de Currencycloud, l’application Shyft a permis à la Standard Bank de diviser par quatre le temps de traitement des paiements transfrontaliers.

« Depuis que nous avons rejoint Currencycloud, le délai moyen de règlement d’un paiement transfrontalier de l’Afrique du Sud vers l’Europe, les États-Unis et le Royaume-Uni est passé de quatre jours à moins d’un jour. Le temps de traitement est donc quatre fois plus rapide qu’auparavant, a déclaré Arno von Helden, responsable de la plateforme Shyft, Standard Bank. Et nos coûts de traitement sont nettement inférieurs à ce qu’ils étaient auparavant. », a-t-il ajouté.

La Standard Bank, Shyft et Currencycloud ont travaillé d’arrache-pied pour que l’application permette à toute l’Afrique d’accéder à des services financiers. Le développement le plus récent : Shyft Shares, qui permet aux utilisateurs d’acheter des titres parmi 120 options d’investissement mondiales, dont des sociétés comme Alibaba, Zoom et Netflix, ainsi que des fonds négociés en bourse (ETF).

À l’horizon, la Standard Bank et Shyft espèrent s’étendre au-delà de l’Afrique du Sud, et pénétrer plus largement le continent africain, en commençant par le Botswana. Tout au long de ce processus, Currencycloud répond aux besoins de conformité de la banque, en veillant à ce que les futurs partenaires respectent les normes réglementaires. La Standard Bank et Currencycloud explorent de nouvelles opportunités de croissance, de collaboration et d’amélioration de l’accessibilité du paysage financier mondial.

SOUHAITEZ-VOUS METTRE EN PLACE UNE SOLUTION DE PAIEMENTS NUMÉRIQUES POUR VOS CLIENTS ?